Lafarge en désaccord avec Commission britannique de la concurrence

le 21/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Lafarge a déclaré qu'il ne partageait pas le diagnostic de la Commission britannique de la concurrence sur la concentration du secteur national du ciment et qu'il ferait valoir son point de vue auprès d'elle. Le régulateur a estimé que le secteur britannique du ciment était très concentré, avec seulement quatre producteurs, tout en précisant que son constat portant sur la période 2007-2011 ne signifiait pas que les entreprises citées fonctionnent explicitement en cartel.

A lire aussi