Armani n'utilisera pas son cash pour des acquisitions en Italie

le 21/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Giorgio Armani n'a pas l'intention d'utiliser sa trésorerie pléthorique pour racheter d'autres sociétés italiennes dans la mode et les protéger d'éventuels acquéreurs étrangers, a déclaré le couturier au quotidien italien Corriere della Sera, tout en annonçant une croissance de ses ventes sur l'année 2012. Le chiffre d'affaires de la maison de couture de Giorgio Armani a progressé de 16% à 2,091 milliards d'euros en 2012, une croissance plus forte que l'an dernier sur tous ses marchés, après notamment l'ouverture de 100 magasins dans le monde.

A lire aussi