Nestlé s’inquiète pour l’attractivité de la Suisse

le 11/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

«L’environnement politique et réglementaire pour les groupes cotés devient plus difficile dans ce pays», a regretté jeudi le président de Nestlé lors de l’assemblée générale. Les Suisses ont entériné lors d’un référendum populaire début mars le principe d’un encadrement plus strict des rémunérations des dirigeants de sociétés cotées.

A lire aussi