L'auto mise sur la participation pour remonter la pente

le 02/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les immatriculations de voiture neuves ont chuté pour le seizième mois d'affilée en France au mois de mars, mais les professionnels de l'automobile tablent sur une amélioration dans les mois qui viennent à la faveur du déblocage exceptionnel de la participation salariale et du lancement de nouveaux modèles. Au premier trimestre, le marché s'est contracté de 14,7% en données brutes, les immatriculations ayant reculé de 16,4% le mois dernier par rapport à mars 2012. En mars, les immatriculations du groupe PSA ont chuté de 23,6% en données brutes, avec un plongeon de 28,6% pour la marque Citroën. Mais même pour Peugeot, les immatriculations ont chuté de 19,3%. Les immatriculations du groupe Renault ont baissé de 8,3% en mars, un recul contenu grâce notamment à la marque low cost Dacia (+29,3%). La marque Renault a limité la baisse à 13,5%, améliorant sa part de marché de 0,7 point sur un an grâce notamment à la nouvelle Clio.

A lire aussi