La vente de 3,12% de Safran rapporte 448 millions à l'Etat

le 27/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La somme servira notamment à doter en fonds propres la BPI.

Moteur d'Airbus à l'assemblage sur un site Snecma (groupe Safran). Photo: Stépahane Lagoutte/Challenges/REA

La vente ce matin sur le marché de 3,12% du capital de Safran a rapporté 448,5 millions d'euros à l'Etat français. La somme servira notamment à doter en fonds propres la Banque publique d'investissement (BPI). 

Engagé hier soir par le ministère des Finances, le placement a été dirigé par la Société Générale. 13 millions d'actions Safran ont été vendues à 34,50 euros, soit une décote de 2,78% par rapport au cours de clôture de Safran mardi soir à 35,49 euros, mais dans le bas de la fourchette proposée aux investisseurs (34,50 à 34,80 euros).

Pour Safran, la sortie partielle de l'Etat permet d'accroître le capital flottant pour le porter à 57,22%. La France reste le premier actionnaire de Safran avec 27,08% du capital.

A lire aussi