L’AMF requiert 20 millions d’euros contre une personne physique

le 22/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Du jamais vu! Le Collège de l’AMF vient de requérir une sanction pécuniaire de 20 millions d’euros à l’encontre de Joseph Raad et de 1,5 million contre Charles Rosier, dans une affaire de délit d’initiés lors de l’OPA de la SNCF sur Geodis en avril 2008. Charles Rosier, managing director chez UBS à l’époque des faits, aurait transmis une information privilégiée à son cousin germain, Joseph Raad, gérant au Liban. Ce dernier a pris une exposition à hauteur de 8 millions d’euros sur Geodis, essentiellement à travers des contracts for difference (CFD) et a dégagé une plus-value de 6,2 millions. Fait exceptionnel, la commission des sanctions s’est réunie en assemblée plénière, ce  qui n'était arrivé les dernières fois, que pour les affaires Wendel et EADS. La séance ouverte ce matin à 10 heures a été interrompue une heure sur une exception de procédure soulevée par la défense (absence de coopération écrite avec le Liban); elle reprend cet après-midi pour les plaidoiries de la défense.

A lire aussi