Vivendi en forte baisse après que DirectTV a renoncé à acheter GVT

le 15/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Vivendi accuse une forte baisse de 3,69 % à 16,04 euros, DirectTV ayant fait savoir qu'il n'était plus intéressé par la reprise de GVT, ce qui compromet le projet du groupe français de céder sa filiale télécoms brésilienne. L'annonce de DirectTV «va probablement avoir un effet négatif sur le sentiment des investisseurs et accentuer la pression sur Vivendi pour qu'il parvienne à céder Maroc Télécom», disent les analystes d'UBS dans une note. Ils estiment Vivendi va probablement conserver GVT plutôt que de l'introduire en Bourse en ajoutant que le conglomérat français cherchait à céder son opérateur brésilien pour quelque sept milliards d'euros, DirectTV en proposait six milliards.

A lire aussi