E.ON sortira d'Urenco au plus tard en 2014

le 13/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

E.ON a annoncé un bénéfice net de 2,22 milliards d'euros au titre de 2012 et a confirmé la prochaine vente, en 2013 ou 2014, de ses parts dans la firme d'enrichissement d'uranium Urenco. E.ON, avec son concurrent RWE, détient un tiers d'Urenco, les Pays-Bas et le Royaume-Uni se partageant le solde de la société constituée il y a plus de 40 ans. Le numéro un allemand des services aux collectivités prévoit aussi de finaliser la vente de ses filiales régionales E.ON Westfalen Weser et E.ON Mitte en 2013 ou en 2014. A ce jour, les cessions lui ont rapporté quelque 17 milliards d'euros. E.ON, qui avait accusé une perte de 2,22 milliards d'euros en 2011, a un endettement de 35,9 milliards.

A lire aussi