L'israélien Delek cherche à se désengager d'Europe

le 18/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le groupe israélien Delek, spécialisé dans l'immobilier, l'énergie et l'assurance, a indiqué qu'il souhaitait vendre tout ou partie de ses opérations en Europe. Il n’a pas commenté l'article paru dans le quotidien financier Calcalist, selon lequel Rosneft, Texas Pacific, Apax et Permira seraient parmi les investisseurs potentiels.

A lire aussi