La justice algérienne enquête sur Eni et Sonatrach

le 11/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le procureur de la République algérienne a confirmé l’ouverture d’une enquête sur des soupçons de corruption planant sur l'entreprise publique du secteur énergétique Sonatrach et la firme italienne Eni. Le PDG de cette dernière, Paolo Scaroni serait impliqué dans des pots-de-vin payés pour que Saipem, détenue à 43% par Eni, remporte des contrats en Algérie.

A lire aussi