JAL veut une compensation pour l'immobilisation des B787

le 04/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Japan Air Lines (JAL) a l'intention de discuter avec Boeing de compensations pour l'immobilisation, depuis près d'un mois, du 787 Dreamliner, ajoutant que ceci pèserait à hauteur de quelque 700 millions de yens (5,5 millions d'euros) sur ses résultats 2012-2013. Les difficultés du Dreamliner n'ont cependant pas empêché la première compagnie aérienne japonaise de relever de près de 13% sa prévision de bénéfice opérationnel 2012-2013. La semaine dernière, ANA, la compagnie du lancement du Boeing 787, a annoncé avoir perdu 1,4 milliard de yens (plus de 11 millions d'euros) en janvier en raison des annulations de vols induites par l'immobilisation au sol de l'appareil.

A lire aussi