La guerre des changes menace les industriels

le 04/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

LVMH est l'un des premiers à s'inquiéter des conséquences du brutal affaiblissement du dollar et du yen par rapport à l'euro. Car en plus d'amputer les résultats des groupes européens, ces variations de changes redonnent de la compétitivité aux japonais et américains sur d'autres grands marchés.

A lire aussi