Pierre Moscovici appelle Carlos Ghosn à modérer son salaire

le 28/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

« L'Etat actionnaire aussi est attentif à la rémunération du premier dirigeant, Carlos Ghosn », a déclaré Pierre Moscovici sur France Info, à la veille de la reprise des négociations sur la compétitivité de Renault en France. « Quand une entreprise rencontre de telles difficultés, il faut en effet qu'il y ait cet effort de décence qui soit fait, et j'appelle à ce qu'il le soit », a-t-il ajouté. Carlos Ghosn a touché sur l'exercice écoulé près de 13 millions d'euros, 9,92 millions chez Nissan et 2,79 millions chez Renault.

A lire aussi