L’AFG renforce ses recommandations sur la gouvernance d’entreprise

le 28/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo: PHB

Comme chaque année, l'AFG (Association française de la gestion financière) a mis à jour son code sur le gouvernement d'entreprise. Parmi les principales modifications, on note qu’il appartient au conseil d’administration et à son comité des rémunérations d’élaborer un dispositif de rémunération des dirigeants s’inscrivant dans une perspective de moyen et long terme. L’AFG est favorable à l’attribution d’options de souscription et d’actions gratuites, sous condition de performance sur une durée d’au moins trois ans. L’AFG n’est pas favorable au versement d’une part variable au président du conseil non exécutif. Elle souhaite aussi que le rapport du conseil à l’assemblée développe l’orientation stratégique à moyen et long terme de l’entreprise, la politique environnementale et sociale et la politique d’endettement. La politique de distribution doit être adaptée au potentiel de croissance de l’entreprise et sous réserve que les actionnaires au porteur puissent également en bénéficier, elle est favorable à la pratique des dividendes majorés afin de favoriser la détention longue d’actions. Elle est également favorable à la participation directe et indirecte des salariés au capital de l’entreprise.

A lire aussi