Astrium défie l’austérité

le 28/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La filiale spatiale d'EADS vu son chiffre d’affaires augmenter de 17% en 2012, à un montant estimé à 5,8 milliards d'euros, malgré l'austérité budgétaire des gouvernements et agences spatiales dont dépendent plus des deux tiers de ses revenus. Le groupe a maintenu ses prises de commandes à 3,8 milliards d'euros contre 3,6 milliards en 2011. Astrium a finalisé en septembre l'intégration du fournisseur américain de services de communications par satellite Vizada.

A lire aussi