La Banque d'Italie avertie dès 2010 de la situation de Monte dei Paschi

le 25/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Banque d'Italie avait exprimé des craintes dès 2010 concernant les dérivés de la banque Monte dei Paschi di Siena, écrit le Corriere della Sera, ce que la banque centrale dément. La plus ancienne banque au monde a révélé cette semaine qu'elle risquait d'accuser une perte de 720 millions d'euros sur des contrats de dérivés. Le président du Conseil italien, Mario Monti, a réclamé vendredi une enquête rigoureuse dans l'affaire des pertes sur dérivés de la banque Monte dei Paschi di Siena et jugé que le système réglementaire européen devait être réexaminé. Il a ajouté que les autres banques italiennes n'étaient pas affectées par les problèmes de Monte Paschi.

A lire aussi