RWE et E.On veulent vendre leurs parts dans Urenco

le 21/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les groupes allemands de services aux collectivités RWE et E.On veulent vendre leurs participations dans la société d'enrichissement de combustible nucléaire Urenco et discutent avec ces acheteurs potentiels, a annoncé lundi une porte-parole du ministère néerlandais des Affaires économiques. L'Etat néerlandais n'envisage pas en revanche de vendre sa participation de 33% dans Urenco.

A lire aussi