Le président du conseil de surveillance de ThyssenKrupp ne démissionera pas

le 18/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Malgré la pression de certains actionnaires, Gerhard Cromme ne démissionera pas de la présidence du conseil de surveillance de ThyssenKrupp, a-t-il indiqué lors de l'assemblée générale du sidérurgiste allemand. Il a toutefois admis certaines erreurs dans la gestion du dossier Steel Americas : «si vous me demandez si, en tant que conseil de surveillance, nous aurions pu faire les choses mieux par le passé, je répondrais honnêtement que oui ; nous avons trop attendu, nous aurions pu réagir plus vite.» Le sidérurgiste, qui a investi 11,8 milliards de dollars pour s'introduire sur le marché américain, a annoncé son intention de vendre Steel Americas cette année en raison de coûts plus élevés que prévu et de lourdes pertes.

A lire aussi