Le prêt à Alcatel-Lucent examiné de près par le gouvernement

le 16/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gouvernement examine le prêt de Goldman Sachs et Credit Suisse à Alcatel-Lucent pour s'assurer qu'il ne menace pas l'avenir du groupe, a indiqué hier le ministre de l'Economie Pierre Moscovici, soulignant que l'Etat avait les moyens de s'opposer à une prise de contrôle. L'équipementier télécoms a obtenu en décembre ce prêt de 1,6 milliard d'euros en gageant certains actifs, dont son portefeuille de 29.000 brevets.

A lire aussi