Sprint ne pense pas devoir relever son offre sur Clearwire

le 10/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Sprint Nextel ne pense pas devoir relever son offre de rachat de deux milliards de dollars (1,53 milliard d'euros) sur Clearwire pour surenchérir sur celle de Dish Network, estimant qu'il a plusieurs atouts pour contrecarrer l'offre de son rival. Clearwire, qui commercialise des services mobiles qui intéressent Dish, Sprint et son acquéreur Softbank , est tenu d'étudier l'offre de Dish à 3,30 dollar par action, supérieure à celle de 2,97 dollars de Sprint. L'offre de la société de télévision par satellite Dish a lancé les spéculations autour d'une bataille boursière ou au moins d'une amélioration de l'offre de Sprint, entraînant une hausse de 7,2% de l'action Clearwire mercredi, à 3,13 dollars.

A lire aussi