L'Etat se porte au chevet d'Alcatel-Lucent

le 10/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le FSI examine le dossier de rachat de la filiale de câbles optiques sous-marins

La situation financière d’Alcatel-Lucent préoccupe l’Etat. Alors que le groupe vient de débuter la syndication de son projet de prêt de 1,6 milliard d’euros sécurisé sur ses actifs, le Fonds stratégique d’investissement pourrait participer au rachat d’ASN, la filiale de câbles optiques sous-marins. Des discussions sont en cours avec différents investisseurs, a appris L’Agefi de plusieurs sources proches du dossier. L’opération, estimée entre 600 et 700 millions d’euros, donnerait un peu d’air avant d’envisager un refinancement plus pérenne.

La situation financière d’Alcatel-Lucent préoccupe l’Etat français. Illustration L'Agefi.
ZOOM
La situation financière d’Alcatel-Lucent préoccupe l’Etat français. Illustration L'Agefi.

A lire aussi