Chrysler victime des tensions entre ses deux principaux actionnaires

le 10/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Chrysler Group aurait être contraint de se lancer dans une introduction en Bourse partielle de 16,6% de son capital dans le seul but de résoudre un contentieux sur sa valeur entre ses deux principaux actionnaires, Fiat et le fonds de retraite des travailleurs automobiles qui détient une participation de 41,5% dans le constructeur, selon le journal. La demande d’IPO aurait déjà été présentée aux autorités.

A lire aussi