Softbank impose ses conditions au rachat de Clearwire par Sprint

le 14/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Masayoshi Son, directeur général de Softbank, a annoncé qu'il s'opposerait à la prise de contrôle de Clearwire par Sprint Nextel si le prix proposé était supérieur à 2,97 dollars par action, rapporte Reuters. Sprint Nextel, le troisième opérateur mobile amèricain, détient déjà 51,7% de Clearwire. Il a offert jeudi 2,90 dollars l'action, soit 2,1 milliards de dollars (1,6 milliard d'euros environ) pour reprendre la part de capital du spécialiste des fréquences sans-fil qu'il ne détient pas encore.

A lire aussi