Le Brésil améliore les termes d'un appel d'offres pour le TGV Rio-San Paulo

le 14/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le Brésil a proposé des conditions plus avantageuses et moins risquées afin de convaincre les grands groupes internationaux à participer à l'appel d'offres concernant la construction d'un train à grande vitesse reliant Rio de Janeiro à Sao Paulo en 2020. L'année dernière, ce projet susceptible d'intéresser Alstom , n'avait pas trouvé aucun preneur. Celui qui remportera l'appel d'offres devra investir environ 7,7 milliards de réals (2,8 milliards d'euros environ). Les constructeurs de trains à grande vitesse allemand, français, espagnol, japonais et sud-coréen devraient répondre à l'appel d'offres.

A lire aussi