Rome boucle ses besoins de financement en 2012

le 13/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les coûts d'emprunt à trois ans de la République italienne sont tombés jeudi à un plus bas de plus de deux ans, lors de l'adjudication de 3,495 milliards d'euros d'obligations à échéance de décembre 2015. Cela semble être le signe d'une accalmie après une flambée des rendements consécutive à l'annonce de la démission du président du Conseil italien Mario Monti. Le rendement des obligations à trois ans est ressorti à 2,5%, contre 2,64% lors de la dernière adjudication semblable, organisée le mois dernier.

A lire aussi