ThyssenKrupp passe de lourdes dépréciations

le 11/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le sidérurgiste allemand a publié hier soir une perte annuelle largement supérieure aux prévisions, en raison de dépréciations sur ses aciéries aux Etats-Unis et au Brésil, des projets lancés en 2005 et ayant creusé un gouffre financier. La perte s'établit à 4,7 milliards d'euros après minoritaires contre 1,3 milliard un an auparavant et un consensus Reuters la limitant à 985 millions d'euros. Le groupe allemand a indiqué qu'il avait inscrit une provision de dépréciation de 3,6 milliards d'euros sur sa division Steel Americas, qui est en vente. Le sidérurgiste a en outre annoncé qu'il passerait le dividende de l'exercice 2011-2012. Selon la presse allemande de ce week-end, ThyssenKrupp examine toutes les possibilités concernant l'activité sidérurgique, y compris une scission ou une introduction en Bourse. Une décision devrait être prise en la matière d’ici l’été 2013 au plus tard.

A lire aussi