Ryanair suscite toujours les réticences de Bruxelles

le 23/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La compagnie aérienne à bas coûts est depuis des années en quête du rachat d’Aer Lingus. Elle a indiqué avoir reçu de la Commission européenne des objections à sa troisième offre. Bruxelles serait en réalité encore plus réticente qu’en 2007 (lors de la première offre), mettant en avant la position dominante plus forte encore à l’issue d’une fusion, avec le contrôle aujourd’hui de 40 trajets.

A lire aussi