Le marché automobile européen reste plongé dans la pénombre

le 19/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les immatriculations sont en baisse de 7,3% à fin octobre, selon l’Acea. Les constructeurs français ne cessent de céder du terrain

Le marché automobile européen se dirige toujours plus certainement vers une cinquième année consécutive de repli. A l’issue d’un treizième mois d’affilée de baisse en octobre, le volume des immatriculations au sein des Vingt-Sept a ainsi chuté de 7,3% depuis le début de l’année 2012, à 10,3 millions d’unités selon l’Association des constructeurs européens d’automobiles (Acea). Encore le recul concédé le mois dernier (-4,8%) est-il le plus faible en relatif depuis celui de juin (-2,8%). L’Acea a récemment misé sur un marché automobile européen voisin de 12 millions de véhicules pour 2012, ce qui correspondrait à un repli de plus de 8%.

En octobre pourtant, le marché allemand, le plus important du continent, est parvenu à afficher un solde positif de 0,5%, ramenant sa baissse à 1,6% en 2012. Parmi les principaux marchés, seul le Royaume-Uni peut se prévaloir d’une orientation favorable, tant sur un mois (+12,1%) que sur dix (+5,0%). Pour le reste, la France cède respectivement 7,8% et 13,3%, l’Italie 12,4% et 19,7%, et l’Espagne 21,7% et 11,9%. Sur dix mois, le Portugal et la Grèce ferment la marche avec des plongeons de 38,3% et 39,9%.

Le palmarès des constructeurs suit peu ou prou les tendances nationales. Volkswagen continue ainsi de faire la course en tête, avec des immatriculations en hausse de 1,6% en octobre et en dépit d’un repli de 1,0% en 2012 (dont -3,6% pour la marque Volkswagen et +5,3% pour Audi). Sur dix mois, la part de marché du groupe allemand progresse de 1,5 point à 24,7%. Loin devant ses deux dauphins, PSA Peugeot Citroën et Renault ont vu leurs parts de marché s’éroder sur dix mois de 0,7 et 1,1 point (à 12,0% et 8,5%). Les ventes de la marque au losange ont abandonné 25,5% le mois dernier.

Immatriculations en Europe
ZOOM
Immatriculations en Europe

A lire aussi