Le groupe Doux profite d'une forte demande au Moyen-Orient

le 16/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Placé depuis le mois de juin en redressement judiciaire, le groupe volailler Doux a renoué avec les profits et devrait échapper au démantèlement. Le groupe qui s'est séparé de son pôle frais s'est recentré sur son activité traditionnelle de poulets congelés destinés à l'export, en particulier vers le Moyen Orient, et a conservé les produits élaborés avec la marque Père Dodu. Il prévoit un résultat net de 8,5 millions d'euros pour le dernier trimestre 2012 et un résultat compris entre 15 et 20 millions d'euros pour 2013. 

A lire aussi