Renault veut restructurer ses fonctions support en France

le 13/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le groupe au losange a proposé aux syndicats un regroupement des fonctions support de ses sites français et un recours accru à la mobilité afin de gagner en compétitivité et de préserver les usines du groupe en France. Il prévoit la création de deux grands pôles régionaux pour remédier à la dispersion géographique de ses usines : un pôle ouest qui regrouperait les sites de Flins, Cléon et Sandouville, et un pôle nord-est qui rassemblerait les usines de Douai, Maubeuge et Batilly.

A lire aussi