Pfizer met un terme aux poursuites sur le Pristiq

le 12/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le groupe pharmaceutique américain a accepté de verser 67,5 millions de dollars pour mettre un point final à une action de groupe lancée par d’anciens actionnaires de Wyeth qui estiment avoir été trompés sur les risques associés à l’antidépresseur Pristiq. L’annonce de cet accord intervient un mois après un autre accord, de 164 millions de dollars, portant sur le traitement de l’arthrose Celebrex.

A lire aussi