Pearson dément la cession du Financial Times

le 07/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’éditeur britannique a démenti étudier des offres pour le Financial Times. Bloomberg, évoquant l’intérêt de riches particuliers en Russie, au Moyen-Orient et en Asie, croyait savoir que Pearson pourrait demander au moins un milliard de dollars pour le quotidien.

A lire aussi