BMW commence à ressentir la crise

le 07/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La demande chinoise pour les véhicules de BMW ne s'est pas démentie de juillet à septembre, lui permettant d'afficher une hausse de 13,8% de son bénéfice avant impôts à 2 milliards d'euros, pour un bénéfice net de 1,3 milliard et un chiffre d'affaires de 18,8 milliards. Le président du directoire Norbert Reithofer a toutefois prévenu que le constructeur allemand commençait à ressentir les effets du ralentissement en Europe.

A lire aussi