Louis Gallois propose 22 mesures pour relancer la compétitivité

le 05/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le commissaire à l'investissement, Louis Gallois a remis à Jean-Marc Ayrault ce matin à 11h30 son rapport sur la compétitivité. L'ex-patron d'EADS préconise «22 mesures principales», dont une baisse du coût du travail de 30 milliards d'euros pour créer un «choc de confiance» et «arrêter le décrochage» de l'économie française. Ils seraient répartis en une diminution de 20 milliards d'euros des cotisations patronales et de 10 milliards d'euros des cotisations salariales. Louis Gallois n'a pas donné les détails des mesures proposées, mais selon Les Echos, le rapport recommande notamment d'améliorer les aides à l'exportation, de développer la formation en alternance, ou bien encore de faire rentrer les représentants de salariés dans les conseils d'administration des grandes entreprises. Il souhaite aussi que l’on ne touche pas au moins pendant cinq ans, à des dispositifs comme le crédit d'impôt recherche. Le gouvernement annoncera demain les premières mesures retenues et les pistes mises à l'étude.

A lire aussi