Le président de Mitsubishi France est contraint au départ

le 26/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Mitsubishi France a annoncé la démission immédiate de son président Jean-Claude Debard après ses attaques contre Arnaud Montebourg, a déclaré à Reuters une porte-parole de l'ancienne filiale du constructeur automobile japonais. Mardi dans le journal la Provence, l'importateur de la marque Mitsubishi en France avait tenu des propos injurieux à l'égard du ministre, qu'il accusait de ne pas connaître ses dossiers et d'être «un abruti mental» (sic). Mitsubishi a déclaré avoir pris toutes les mesures avec la hiérarchie de Jean-Claude Debard pour «clarifier la situation et (...) protéger le nom Mitsubishi».

A lire aussi