Akzo Nobel affiche une dépréciation de 2,5 milliards d’euros

le 18/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Akzo Nobel, le numéro un mondial des peintures, a annoncé jeudi une perte nette de 2,4 milliards d'euros au troisième trimestre, conséquence de la dépréciation de 2,5 milliards de ses activités de peintures de décoration victimes de la faiblesse de l'économie européenne.Le groupe néerlandais, qui avait acquis en 2008 le propriétaire de la marque Dulux, Imperial Chemical Industries, pour près de 10 milliards d'euros, a dit chercher de nouvelles réductions de ses coûts en plus des 500 millions d'euros déjà annoncées il y a un an.

A lire aussi