Ottawa entretient le suspense sur le rachat de Nexen par CNOOC

le 05/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le gouvernement canadien a reconnu que l'offre d'achat du groupe chinois CNOOC sur la compagnie pétrolière Nexen avait des implications politiques complexes. Stephen Harper a expliqué que son gouvernement étudierait tous les aspects du dossier avant de déterminer si la plus importante OPA jamais lancée sur une entreprise canadienne par un investisseur chinois (15,1 milliards de dollars (11,6 milliards d'euros),  bénéficierait ou non au pays. 

A lire aussi