Renault pourrait disparaître «sous sa forme actuelle»

le 28/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le groupe Renault pourrait disparaître «sous sa forme actuelle» s'il n'améliore pas sa compétitivité en France, a déclaré vendredi son PDG Carlos Ghosn. «Toute entreprise est liée à son pays, je ne connais aucune entreprise qui soit viable, qui puisse prospérer à partir d'une base qui ne soit pas compétitive.» «Le danger est réel. Je ne vous parle pas d'un danger à trois mois ou à six mois (...) Je suis obligé de réfléchir sur des échéances de trois ans, de cinq ans et de dix ans,» estime-t-il.

A lire aussi