Fiat se tourne vers la justice

le 27/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Faute de compromis, le constructeur automobile italien a indiqué s'être tourné vers un tribunal américain pour l'aider à déterminer le prix d'une participation de 3,3% dans Chrysler (dont il détient d’ores et déjà 58,5%) qu’il prévoit de racheter auprès du fonds santé VEBA affilié au syndicat United Auto Workers (UAW). Le 3 juillet, Fiat avait annoncé son intention d'exercer une option lui permettant d'acquérir cette participation.

A lire aussi