Les cessions de blocs renaissent avec la remontée des marchés actions

le 26/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après le coup d'arrêt du printemps, l'activité a fortement repris. Les vendeurs profitent de meilleures valorisations et d'une baisse de la volatilité

Photo: PHB/Agefi

Après une première vague début 2012, les ventes de blocs refont leur apparition en Europe. En plus de Continental hier, les actionnaires de Deutsche Post et de Luxottica ont profité de conditions favorables pour vendre en Bourse une partie de leurs intérêts mi-septembre. Un peu plus tôt dans le mois, Schneider Electric avait également placé les derniers 0,45% qu’il détenait encore au capital d’Axa.

La forte hausse des indices actions depuis le creux de début juin (+18% par exemple pour le CAC 40) a replacé les groupes européens à des niveaux de valorisation plus acceptables pour les vendeurs. «La volatilité s'est assagie, ce qui facilite les placements. L'indice VStoxx 50 est tombé à 20, après un pic à 35 au printemps 2012», avance également Cyril Michel, responsable de l’activité primaire actions en France pour HSBC. Si ce contexte perdure, d’autres cessions de blocs pourraient être lancées d’ici la fin de l’année. Le bloc d’actions Sanofi encore détenu par Total (2,8%) fait par exemple partie des candidats naturels à une cession sur le marché. «Le stock de blocs à vendre est conséquent», assure un banquier.

De quoi alimenter la concurrence entre les responsables du primaire actions, à la recherche de commissions et de reconnaissance dans les classements professionnels de fin d’année. Un jeu compliqué car le placement n’est pas sans risque pour la ou les banques en charge de l’opération. Pour obtenir le mandat, celle-ci s’engage auprès de l’actionnaire vendeur sur un prix définitif par action. A charge pour elle de replacer les titres sur le marché à un meilleur cours. Initialement proposées à 15,7 euros, les 60 millions d’actions Deutsche Post ont finalement été vendues à 15,4 euros, avec un carnet d'ordres fermé par anticipation avant qu'il ne soit souscrit à 100%.

Bourse : les cessions de blocs renaissent avec la remontée des marchés actions
ZOOM
Bourse : les cessions de blocs renaissent avec la remontée des marchés actions

A lire aussi