Adidas réduit l'objectif d’activités de Reebok

le 21/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Adidas a réduit d'un tiers l'objectif de chiffre d'affaires de sa filiale Reebok en 2015, après avoir perdu un gros contrat de football américain et découvert une fraude au sein de la filiale indienne. L'équipementier sportif allemand, deuxième mondial derrière Nike, table maintenant sur deux milliards d'euros de chiffre d'affaires (contre trois milliards auparavant) pour Reebok, racheté en août 2005 3,8 milliards de dollars (2,9 milliards d'euros).

A lire aussi