Un groupe chinois intéressé par la fonderie sarde d'Alcoa

le 20/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le président de la région Sardaigne a déclaré jeudi qu'un groupe chinois avait manifesté son intérêt pour la reprise de la fonderie locale de l'aluminier Alcoa, menacée de fermeture. Ugo Capellacci a ajouté qu'il ne pouvait donner plus d'informations sur la société en question, dont il a seulement dit qu'il s'agissait d'un "grand groupe" et que les discussions en étaient au stade préliminaire.

A lire aussi