Madrid durcit la fiscalité du secteur de l'énergie

le 14/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le gouvernement espagnol a approuvé vendredi une taxe de 6% des revenus liés à la production d'électricité, ainsi que d'autres prélèvements sur les énergies nucléaire et hydroélectrique. A l'étude depuis plusieurs mois et objet de vifs débats au sein de l'exécutif, ces mesures doivent rapporter 2,7 milliards d'euros par an.

A lire aussi