Dubai Group veut sortir de Lafarge Emirates Cement

le 13/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le groupe d'investissement public Dubai Group, lourdement endetté, cherche à vendre ses 45% dans sa coentreprise Lafarge Emirates Cement, a rapporté Reuters jeudi de deux sources proches des discussions. Lafarge Emirates Cement, coentreprise créée en 2005 avec le français Lafarge et l'émirat de Fujairah, est en pleine restructuration et nécessite une recapitalisation que Dubai Group est bien incapable d'assurer compte tenu de ses 10 milliards de dollars (7,75 milliards d'euros) de dettes.

A lire aussi