Bruxelles et Google enterrent la hache de guerre

le 25/07/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les autorités de la concurrence européennes ont accepté les nouvelles concessions proposées par Google pour régler à l’amiable une enquête pour abus de position dominante, a annoncé hier la Commission européenne. Cette dernière exige que le numéro un mondial de la recherche sur internet fasse des concessions qui couvrent tous les supports, des ordinateurs aux tablettes en passant par les autres terminaux mobiles. L’exécutif européen n’a pas donné de détails sur le contenu des dernières concessions proposées par Google mais il a indiqué qu’elles formaient la base de discussions techniques ultérieures. «Je peux confirmer que nous avons trouvé un bon terrain d’entente basé sur les propositions de Google», a déclaré un porte-parole de la Commission. Le commissaire européen à la concurrence Joaquin Almunia tient aujourd’hui une conférence de presse. Selon Reuters, une annonce sur Google devrait être faite à cette occasion.

A lire aussi