Microsoft publie la première perte de son histoire de société cotée

le 20/07/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une perte trimestrielle attendue, quelques semaines après l’annonce de la dépréciation de la division de services publicitaires en ligne

Microsoft a publié hier soir la première perte trimestrielle de son histoire en tant que société cotée. Une histoire entamée en 1986. Cette première est due à une lourde charge déjà dévoilée au titre de la dépréciation de son activité de services publicitaires en ligne. Le numéro un mondial des logiciels a fait état d'une perte nette de 492 millions de dollars, soit 6 cents par action, à comparer avec un bénéfice de 5,87 milliards de dollars, ou 69 cents par action, sur la même période un an plus tôt.

Son chiffre d'affaires a en parallèle progressé de 4% à 18 milliards de dollars, freiné toutefois par le ralentissement des ventes d’ordinateurs indivuduels équipés du système d'exploitation Windows. Le marché tablait sur des ventes de 18,1 milliards de dollars.

La perte affichée par le géant américain était certes attendue, Microsoft ayant annoncé au début du mois le passage d'une charge comptable de 6,2 milliards de dollars au titre de la dépréciation de l'écart d'acquisition de sa division de services publicitaire en ligne aQuantive, rachetée en 2007. Le titre de fait progressait de plus de 2% dans le cadre des échanges électroniques suivant la publication des résultats.

Microsoft a par ailleurs différé 540 millions de dollars de revenus Windows en raison d'une promotion proposée aux clients qui achèteront des ordinateurs équipés de Windows 7 avant le lancement de Windows 8, prévu le 26 octobre prochain. En excluant ces charges, le groupe a surpassé les attentes des analystes.

L’analyste Trip Chowdhry de Global Equity Research estime ainsi que Microsoft «regagne en crédibilité auprès des entreprises», sur fond de grands espoirs suscités par les produits à venir. Déjà, l’analyste souligne «qu’étant donné la conjoncture macroéconomique, les chiffres (publiés par Microsoft) sont très bons». Les ventes mondiales d’ordinateurs individuels, les PC, ont en effet baissé de 0,1% au cours du trimestre écoulé selon les sociétés d’étude Gartner et IDC. Sans souhaiter s’aventurer dans des prévisions chiffrées, le directeur financier de Microsoft, Peter Klein, veut croire que les ventes à destination des particuliers retrouveront davantage d’allant à l’occasion de la sortie de Windows 8 après avoir souffert depuis plusieurs trimestres dans le secteur des entreprises.

A lire aussi