La SFL réfléchit à une cession du palace parisien Mandarin Oriental

le 21/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Société foncière lyonnaise a fait savoir qu'elle réfléchissait à l'opportunité de céder les murs du Mandarin Oriental, dernier-né des hôtels de luxe parisiens, en réaction à une information du Figaro selon laquelle le groupe a mis en vente cet actif. «La Société foncière lyonnaise a reçu depuis un an de nombreuses sollicitations d'investisseurs intéressés et a demandé à Jones Lang LaSalle de tester l'intérêt de quelques investisseurs internationaux pour ce 'trophy asset'», souligne la société foncière.

A lire aussi