Les sociétés de services allemandes réclament 15 milliards pour la fin du nucléaire

le 13/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les sociétés allemandes de services aux collectivités réclament 15 milliards d'euros de dommages et intérêts pour faire face à la décision du gouvernement allemand de sortir de l'énergie nucléaire, rapporte mercredi le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung. E.ON a fait savoir qu'il réclamait pour sa part quelque huit milliards d'euros de dommages et intérêts, confirmant ainsi l'information du quotidien sur ce montant.

A lire aussi