GSK ajoute une condition à son OPA sur Human Genome

le 23/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

«Parce que Human Genome a adopté une pilule empoisonnée, GSK a ajouté une condition à son offre demandant à Human Genome de retirer ces mesures ou de faire en sorte que GSK puisse être convaincu que la mesure a été annulée ou est inapplicable (…)», a déclaré le laboratoire britannique. L’OPA expire toujours le 7 juin à minuit heure de New York.

A lire aussi