Yell chute en Bourse sur des perspectives sombres

le 22/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le titre Yell chutait de plus de 15% mardi en fin de matinée après l'annonce par le groupe britannique d'annuaires téléphoniques d'une perte annuelle imposable de 1,42 milliard de livres (1,76 milliard d'euros). La perte s'explique notamment par une charge de dépréciation passée sur ses activités aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Espagne, au Chili et au Pérou, des pays où Yell s'était développé en partie par des acquisitions. Yell doit faire face à l'arrivée à échéance d'ici deux ans d'une bonne partie de sa dette de deux milliards de livres.

A lire aussi